KATUTURA


lundi, juin 11, 2007
 
Jésus aujourd’hui

"Malheureux les riches, heureux les pauvres..."

Inimaginable, ces paroles de Jésus aujourd’hui ?

Si oui, alors pourquoi se dire « chrétiens » ?

Continuons notre réflexion avec l’aide de « Jesus Today » (je ne m’en lasse jamais !)

Pour se rendre compte de l’effet des paroles de Jésus sur ses contemporains, on peut s’imaginer la scène
ces jours passés, à un dîner des dirigeants du G8, à Heiligendamm près de Rostock.

Jésus n’est pas invité mais il arrive à l’improviste. Simple, debout, d’une voix calme et claire, Il dit :
« Vous êtes bien malheureux, vous les riches, vous n’êtes pas bénis du créateur, en fait vous êtes bien à plaindre… »

On imagine Bush, Blair ouvrir de grands yeux plein d’effroi et se demander ce que font les services de surveillance pour avoir laissé entrer l’intrus avec ces mots qui cause scandale!



Une question fuse pourtant :

Que veut-il dire? pourquoi sommes-nous à plaindre, nous les surdéveloppés de la planète ?

Jésus disparaît, sa parole reste :

« Vous êtes à plaindre parce que le seul moyen de survie de la race humaine est que vous, les riches, soyez prêts à partager concrètement et sans attendre, vos richesses avec le plus grand nombre;
que vous soyez d’accord d'abaisser votre niveau de vie au niveau de celui du plus grand nombre;
que vous vous attaquiez à la construction d’une société égalitaire… »

Les riches diraient : « Impossible, c’est trop difficile, c’est utopique… ce serait le fiasco du monde des affaires» Mais cette voix persiste dans la conscience collective comme la plainte d’un petit enfant :

« Donne-nous notre pain quotidien … on va pas l’accumuler, ce pain, on en veut seulement une tranche
pour aujourd’hui…avec un peu d’eau ! »



De même, Jésus se promène parmi les anti G8 à Rostock. Quasi par effraction : debout, d’une voix calme
Il leur dit : « Heureux serez-vous, lorsqu’on vous outragera, qu’on vous persécutera et qu’on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi. Réjouissez-vous et soyez dans l’allégresse, parce que votre récompense sera grande dans les cieux ; car c’est ainsi qu’on
a persécuté les prophètes qui ont été avant vous »
(Matthieu 5:1-12).

Quand les gens, la presse, la télévision claironnent toutes sortes de louanges vous concernant, attention,
dit Jésus…c’est peut-être un piège ! Pour votre EGO dans tous les cas !

D’autre part, lorsque vous vous engagez corps et âme dans la construction d' une société plus juste, soyez prêts à oublier votre « bonne réputation »…on va dire que vous êtes des gauchistes, des communistes !
Tant pis ! Jésus a subi le même sort. En silence. Etre mis à l’écart, être insulté, humilié, est parfois un bien caché qui porte des fruits abondants, tôt ou tard.