KATUTURA


dimanche, janvier 07, 2007
 
Plusieurs voix: un seul message

Hélène Küng
Al Gore
Isaie
La Soupe
Pedro Arrupe SJ

Ce message recueilli avec amour juste avant Noël

" notre espérance est sans illusion… "

Accroupie auprès de la petite planète pour souhaiter à tous ses habitants : bonne année 2007, et que chaque jour soit un pas en avant vers un plus de vie, plus d’amitié, plus de profondeur et de vérité dans nos relations les uns avec les autres, je fais ma prière avec une immense espérance complètement dépouillée d’illusion… plus facile à dire qu'à faire... des mots « en l’air »? Non, c'est le vécu quotidien qui m'apprend à prier ainsi. Mais je sens une certaine solidité et vérité purifiées dans cette espérance sans illusions !

Alors j’ai pensé à « une Vérité qui dérange » film que j’ai vu et apprécié.



Al Gore au secours de la Planète... sans illusions!

« D'une seule voix, les chercheurs et défenseurs de l'environnement qui ont découvert le film applaudissent des deux mains ». C’est Al Gore, on lui prête des motivations autres peut-être que la seule défense de notre planète. Mais est-ce que l’un ne va pas sans l’autre ?

Et puisque nous sommes dimanche le 7 janvier, j’ai relu le texte vigoureux d’Isaïe 60 et je me suis dit que lui déjà, avait une espérance sans illusion… et qu’Isaïe pourrait aujourd’hui se nommer Al Gore ou l’équipe de la Soupe face à face avec François Marthaler…ou bien d’autres encore !




Marc Chagall
Izaiáš / Isaie

(avec reconnaissance)

Il est fort le prophète. Il nous parle ainsi :

« Cieux, écoutez! terre, prête l'oreille! Car l'Éternel parle. J'ai nourri et élevé des enfants, Mais ils se sont révoltés contre moi.
Le boeuf connaît son possesseur, et l'âne la crèche de son maître: Israël ne connaît rien, mon peuple n'a point d'intelligence.
Malheur à la nation pécheresse, au peuple chargé d'iniquités, à la race des méchants, aux enfants corrompus! Ils ont abandonné l'Éternel, ils ont méprisé le Saint d'Israël. Ils se sont retirés en arrière...
Quels châtiments nouveaux vous infliger, quand vous multipliez vos révoltes? La tête entière est malade, Et tout le coeur est souffrant… ».

C’est une espérance sans illusion! Cher Isaïe!

Après l'écriture Sainte: la Soupe

La Soupe me console chaque dimanche parce qu’elle a le goût de la vérité. Trop souvent les demi vérités où les mensonges déguisés en certitudes immédiates de nos media se moquent tout simplement de nous, les lecteurs ou les auditeurs en pensant qu’on va gober tout ça…qu'on va "croire ce qu'on veut nous faire croire".

Aujourd'hui la Soupe a eu l'idée géniale de « cuisiner ». Oh ! bien poliment François Marthaler… et en l'entendant on découvrait un homme dont l'espérance était sans illusion... c'est un défi ce type d'espérance-là!

François Marthaler, lui aussi porte le souci de l’avenir de la planète et de ses habitants en commençant par ceux du Canton de Vaud, mais pas seulement. Il parle en homme engagé, sans langue de bois, on a envie de travailler avec lui à sauvegarder ce qui reste à sauvegarder de notre belle nature! Don du Créateur!




La Soupe nous aide à une écoute critique constructivement des media, y compris l'écoute de La Soupe bien sûr. Et j'ajoute une petite réflexion gratuite: en Afrique du Sud, l’écoute critique faisait partie du programme d’enseignement dès l’école primaire… est-ce que cela se pratique chez nous ? Je ne sais pas. J'en doute un peu quand je vois ces regards, intelligents pourtant, rivés sur l'écran "télé" et qui paraissent totalement réceptifs ... à ce qui s'y passe!

J'espère, puisque nous sommes en début 2007,
mais

c’est une espérance sans illusion, une petite espérance quand même!

A lire si on veut bien : L’Espérance ne trompe pas , écrit par un grand homme qui le 6 août 1945 se trouvait tout près de Hiroshima, lorsque la bombe atomique explose... il sait de quoi il parle quand il dit: L'espérance ne trompe pas!



Plusiers voix: un seul message...