KATUTURA


mercredi, novembre 08, 2006
 
Peut-on pardonner les péchés de l’apartheid?

David Beresford pose la question dans “The Guardian, November 7th 2007”.

Il pense, avec raison que c’est une question agonisante

Aujourd’hui, dans cette petite ville côtière nommée George, P. W. Botha a été enterré.
Nos autorités politiques étaient présentes. Un signe de maturité politique et de volonté
de réconciliation. Un appel à la population afrikaner et blanche en général… je le crois...

Oui, je comprends que la majorité de la population africaine est profondément blessée.
Je sais aussi qu’a travers ses agonies et ses morts, la mort de ses enfants durant les années
de lutte pour la justice, je sais que cette population ne cherche pas la vengeance.
Je sais qu’elle va « pardonner le pardon de Thabo Mbeki »
au disparu, à celui qui, aujourd’hui : fait face, en vérité, à son passé…
fait face à Jésus crucifié et ressuscité…



Orage et Paix