KATUTURA


mercredi, novembre 29, 2006
 
Le pape en Turquie :

les médias s’en donnent à cœur joie mais dans quel but ?
Quel message de sens et d’espoir pour les millions de petites gens qui cherchent un sens
à une vie qu’ils n’ont ni choisie, ni désirée ? Ce show médiatique, qu’est-ce qu’il révèle ?
Jésus de Nazareth dans notre société telle qu’elle est ? Questions… sans réponse



Quand le désarroi, les questions, le dégoût tambourinent dans mon cœur et dans ma tête
et que j’ai envie de pleurer comme un enfant qui se trouve seul face aux grimaces
de la marée humaine, l’absurde total !!! je cherche Jésus.
Je le cherche avec véhémence, je le veux, j’ai besoin de sa main, de son souffle
pour retrouver l’Amour et l’énergie qui permettent de vivre et de faire vivre !
Ce n'est pas facile. Il faut une prière en recherche... dans le désert...

La raison du désarroi, du dégoût, des questions sans fin ?
Tout simplement ce branle-bas de combat dans les médias pour « couvrir »
le voyage pastoral de Benoît XVI Turquie !

Et qu'est-ce que je vois?

Le pasteur change de couleur à la descente d’avion:
le voici, en pleine contradiction avec lui-même, sans explication
et sans excuse à des petites gens comme nous, le voici devenu
politicien et diplomate :

"BENOÎT XVI souhaitait que son voyage en Turquie soit plus pastoral que politique.
Or, dès son arrivée hier à Ankara, la politique a pris le dessus.
Accueilli par le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, le Souverain Pontife
lui a déclaré qu'il pourrait voir d'un bon oeil l'adhésion de son pays à l'Union européenne. ne véritable révolution pour un pape qui, avant son élection,
s 'était ouvertement opposé à cet élargissement, vu comme « une grande erreur ».
Le pape théologien s'est fait politicien et diplomate.

Correctif juste à temps :
« Nous ne faisons pas de politique, a cependant précisé le père Federico Lombardi,
directeur du bureau de presse du Saint-Siège, mais nous voyons favorablement le chemin
de la Turquie vers l'Union européenne. »
Le Saint-Siège « n'a pas le pouvoir ni la compétence pour intervenir
sur les points précis regardant l'entrée de la Turquie dans l'Union européenne, a-t-il ajouté….

Alorsd pourquoi dire "OUI" aujourd'hui à la face du monde? Comme si...

Est-ce que c’est la fonction qui fait l’homme ?

Est-ce, par la force des choses, la politique double visage comme on dit en Afrique?
Pour la protection de l’Institution ecclésiastique, même au prix de l’intégrité…
au moins dans la mesure où les petites gens, les préférés de Jésus,
regardent à la télé ce pape entouré de hauts fonctionnaires et de plus « 12 000 policiers,
certains positionnés sur les toits... Ces mesures de sécurité adoptées sont plus élevées
que celles prises pour le président George W. Bush… dit la presse…



Les petites gens au coeurs desquels Jésus vit aujourd’hui …Les foules, vous savez, celles de
Palestine et de partout ailleurs... qui attendent la Bonne Nouvelle...AUJOURD'HUI...

eux qui comme Jésus, n’ont que leur peau pour les protéger.

Le gouffre séparant Jésus « fait homme » au cœur des masses, de son « vicaire » romain :
je n’essaie même pas de le regarder…

Il est tellement actuel, Jésus de Nazareth, aujourd’hui dans les sous-sols d’humanité…




Suite demain…