KATUTURA


vendredi, octobre 27, 2006
 


L'aveugle-né

Chaque semaine, nous nous rencontrons, lui, l’aveugle-né, 20 ans, et moi qui en ai 83 !
Il n’a jamais vu la lumière et il est lumière, la lumière de l’origine vibre dans ce qu’il est, dans ce qu’il dit…

Sa lumière est musique, celle de Jean-Sébastien Bach d’abord, et puis celle de la nature,
celle de la harpe, celle de la brise, la musique de l’âme…la mélodie, le rythme, le souffle… la vie !

La musique est lumière pour lui !




L'AVEUGLE GUIDÉ PAR LA BEAUTÉ

Les cheveux blancs
Le boubou blanc
Le baton blanc
Annoncent l'homme Noir
Aux yeux blancs.
Mais celle qui lui tient la main
Plus Noire encore
Est un zéphyr de lumière.
Et Malou dit :
Une larme triomphante
Coulant de ton cœur brisé
Et ton vase de souffrance
Fait pleurer la vallée
La victoire de la patience
Au cœur de la cécité
Quand les pas que tu avances
Sont pavés d'obscurité…

Toi l’aveugle de naissance, tu vois ce que je ne peux voir :
la lumière de l’origine dans la musique de Jean Sébastien Bach !



Quelle grâce, ta présence, ta lumière, ta musique...