KATUTURA


samedi, juillet 26, 2003
 
17, 18, 19, 20 juillet

Heureux anniversaire, cher Madiba




Mon message : « Comment ne pas aimer Madiba, né pour libérer
les gens de son pays, et de bien d’autres pays sur notre petite planète,
les libérer et les guérir de tout ce qui les divise et les tient prisonniers
chacun dans sa petite prison à soi ! Prisons : sa race, sa nationalité, sa classe…

Tu as payé le prix fort, Madiba : 27 années d’incarcération…
une mort quotidienne et tu en sort sans la moindre aigreur !

Merci de ton esprit de pardon, de compassion, d’amitié…
Quatre-vingt-cinq années sur le long chemin vers la Liberté…

A Johannesburg aujourd’hui, les grands de ce monde te fêtent et c’est bien,
et les petits de ce monde t’aiment car ils se sentent aimés, c’est encore mieux…
Un pont est construit qui portera ton nom, cher Madiba, toi qui fus
et toi qui es : un « pontifex »



nous avançons avec toi, chemin faisant, nous construisons des ponts
une multitude de ponts qui videront les prisons, les rendront inutiles…
Je t’aime Madiba, nous t’aimons vraiment et l’amour nous rend fort… »